Maison-atelier Lurçat, Paris

Artiste protéiforme, Jean Lurçat fait construire sa maison-atelier par son frère l’architecte André Lurçat en 1924. L’édifice, d’échelle modeste, est la première construction de la Villa Seurat, lotissement d’architecture moderne située à proximité du quartier Montparnasse – très prisé des artistes et intellectuels au sortir de la Première Guerre mondiale. C’est par l’intermédiaire de son frère Jean qu’André Lurçat obtient de nouvelles commandes d’artistes et d’écrivains qui souhaitent s’installer dans le quartier du Parc Montsouris, moins urbanisé et donc plus accessible que le proche quartier du Montparnasse. Avec la maison-atelier réalisée pour son frère, située au n°4 de la Villa Seurat, André Lurçat totalise la construction de 8 édifices au sein de l’impasse, qui cohabitent avec celles construites par Auguste Perret ou encore Jean-Charles Moreux. La villa Seurat demeure aujourd’hui l’un des plus importants ensembles d’architecture moderne réalisés à Paris au début du XXe siècle.

Période contemporaineClassé au titre des Monuments historiques

Plus d’informations: institutdefrance.fr

L’état actuel de la maison-atelier Lurçat résulte d’une série de modifications mises en œuvre entre 1925 et 2000, et notamment : la construction d’une surélévation, conçue par André Lurçat, en 1929 ; l’ajout de grilles forgées aux fenêtres du rez-de-chaussée, en 1956 ; le remplacement des menuiseries originale en 1960 et la création d’un ascenseur en 2000. Le parti de restauration que nous proposons s’emploie à restituer l’état de 1929, correspondant à l’aboutissement du projet d’André et Jean Lurçat de créer une « architecture-manifeste » totale, où les dispositions spatiales, l’agencement du mobilier et des œuvres sont le résultat d’un long processus créatif. Afin de compléter le parcours de visite par un espace de déambulation et d’exposition, les espaces à l’arrière de la maison seront réaménagés et une verrière permettra de pratiquer la cour à couvert, en préservant l’intégrité des volumes de la maison-atelier.

Diagnostic, étude et chantier

En cours, depuis 2020

Coût des travaux1 800 000

Maîtrise d’ouvrageAcadémie des Beaux-Arts, Institut de France

MandataireCharlotte Hubert pour h2o architectes

Maîtrise d’œuvreVPEAS

Restitution graphique du salon haut de la maison-atelier Jean Lurçat en 1926

Photo: Eugène + h2o architectes

Restitution graphique de la chambre de la maison-atelier Jean Lurçat en 1926

Photo: Eugène + h2o architectes

Vue axonométrique du projet de restauration de la maison-atelier Jean Lurçat

Photo: Eugène + h2o architectes